Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 07:56

Observez bien cette image...

ca-tourne-les-gars.jpg

Elle bouge... Et pourtant l'image est fixe !!!

Repost 0
Denis LE POULLENNEC - dans Réflexion
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 21:33


Cet article fait suite à celui du 15 septembre...Je vous demandais de tenter par vos propos d'approcher le regard de Vincent Van Gogh au travers d'un de ses autoportraits. Je regrette sincèrement le peu de commentaires, car au lieu de faire "gonfler" un blog, ils auraient eu au moins la prétention de devancer une discussion.
Pour ceux qui s'en souviennent...

Un autoportrait du peintre... "Trop simple!" pourraient nous dire certains... "On nous les ressort à chaque fois !" Alors jouons le jeu sincèrement !...
Dans un premier temps je vais vous demander de vous rendre sur un site:
link

Observez bien le deuxième autoportrait présenté... Vous parle-t-il ? Vous a-t-on parlé de Van Gogh en ces termes ? Certainement pas, et nous n'avons certainement pas l'occasion de faire le tour des musées du monde pour prendre l'occasion de rencontrer nos plus grands peintres.
Du coup profitez pour regarder sur le site proposé les différents autoportraits .  Vous allez certainement vous souvenir du déclin pathologique du peintre dont on nous a tous rabattu les oreilles... 
Aussi, revenez à l'autoportrait ci-contre.
Vous vous sentez certainement familiers de cette silhouette, de cette barbe, de cette couleur de cheveux...
Avez-vous bien regardé ?...


Ce regard est-il celui du portrait ? ...Eh oui !... nous avons mal observé... Mais que raconte-t-il ? Au-delà de tous les commentaires préconçus, répête-t-il tout simplement les mots que le peintre a transmits à son frère Théo:
"On dit je le crois vomontiers qu'il est difficile de se connaître soi-même. Mais il n'est pas aisé de se peindre soi-même"...
Quand il parle d'"aisance", nous ressentons bien une tension gênée dans son port; quant à la "difficulté" nous ne pouvons que la constater dans l'obstination du regard à chercher l'âme de l'homme...
Ce qui fait de cet autoportrait une oeuvre, ce ne sont pas maintes pathologies explicatives, mais le retour de ce regard qui nous plonge au plus profond de notre propre questionnement et qui exhibe nos craintes les plus refoulées...
Van Gogh s'est peint (35 fois) sur la toile (parfois sur carton) et nous a laissé un fulgurant miroir...
Vous savez, ce dont souffrait Vincent est d'une telle banalité, que les gens aujourd'hui même refusent encore de rencontrer un psy !!!

 


Pour ceux qui voudraient tenter de suivre le cheminement de ce grand peintre, je suggère la lecture d'un livre:
"Une vie de Vincent Van Gogh" par David Sweetman Ed. Le LIVRE de POCHE 1992
Une quête surprenante et émouvante d'humilité... Ce n'est pas LA vie de Van Gogh, mais UNE vie plus proche de l'artiste que celles dont on nous ressert en permanence pour la petite histoire ...
Repost 0
Denis LE POULLENNEC - dans Réflexion
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 17:27
Suite à l'article d'hier je vous propose un autoportrait peint en 1889 par Vincent Van Gogh; c'est une huile sur toile d'un format de 65 X 154 cm.






























Je vous invite à me commenter ce que le regard que le peintre porte sur lui-même vous inspire...


                                                                                      Merci de jouer le jeu !...
Repost 0
Denis LE POULLENNEC - dans Réflexion
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 14:23

   Une question  taraude le peintre et  titille le non initié: "Quand peut-on considérer un tableau comme achevé?" Le peintre s'est débattu dans un monde de couleurs et de gestes intimement liés à une multitude  de désirs à transcrire.; Un mystère sensuel entre l'artiste et son oeuvre, une touche finale posée tel le mot qui précède toute rupture. Quelle en est la réelle cause? Et cet élan rompu, tel une lance douloureusement plantée en pein coeur d'un désir pourtant sans cesse inachevé...
C'est le moment fatidique où le tableau se met à parler, à danser, chanter vibrer, crier (...) se libérant de tous les états d'âme de son créateur...
   Nous aurons l'occasion d'évoquer à d'autres reprises ce phénomène particulier, mais je voulais pour cette fois vous faire partager une réflexion de Paul Cézanne à ce sujet:


"Si ma toile est saturée,
elle ira toucher les autres sur un point
peut-être qu'ils ignorent de leur sensibilité".










   Peut-être alors est-ce tout simplement une discussion qui à un moment donné s'en va quérir quelque réponse...
    

Repost 0
Denis LE POULLENNEC - dans Réflexion
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 17:52

Revenons quelques instants sur la maison réalisée au pastel sec sur isorel dont je vous parlais hier...

   Dans un premier temps il faut trouver "l'endroit d'accueil", c'est à dire  le regard que poserait le quidam qui se promène sur la route, l'angle à partir duquel la maison offre la part la plus belle de son histoire.
Il faut ensuite, le chevalet posé,  s'autoriser une ballade visuelle des abords; sentir déjà en soi les dénivellations du terrain pour mieux retrouver le trajet qu'empruntent (taient) chaque jour les habitants, laisser son regard vagabonder pami les masses, les zones et les détails de couleurs; Nous n'en sommes qu'au repérage sensible des alentours...
Et la maison se dresse enfin parmi cette énergie sensuelle déjà bien consommée.
Le bâtonnet de pastel à la main (le blanc généralement) je commence  la construction du dessin; la maison se monte tandis qu'avec les autres couleurs, je refais en arrière succintement et très légèrement le récit coloré de ma ballade visuelle des abords...
A ce moment là l'esquisse en est précise.
Reste à donner une vie à tout celà...
   Commencent alors d'incessants aller-retours pout tenter de comprendre, de ressentir, de caresser les différentes matières; gratter le mur de la maison, se cogner au poteau du portail, ressentir la végétation quand elle est douce, parfois piquante; les couleurs s'estompent et se découvrent au rythme de ce jeu des sens...
   Et le ciel dans tout çà ? Il sert de répis momentanés à cette cavalcade des sens... Il ne sait pas encore qu'il jouera un rôle primordial pour la profondeur de l'oeuvre terminée.
   Et la maison qui revient sans cesse sous les doigts; l'imagination entre alors dans la ronde, car il faut en percer  les mystères; qu'y-a-t-il derrière ces fenêtres, comment franchir cette porte fermée face à ma propre histoire. Il est très difficile de tout décomposer pour tenter d'expliquer; je pense que ce sont les reflets, derrière ou contre les vitres, qui provoquent  les réminiscenses de ma propre vie; A ce stade je suis plus en mesure de raconter ce qui se passe en moi. Les couleurs se posent, je sais que j'épprouve du plaisir certainement plus voyant que voyeur...
   A un moment donné, tout me semble dit... Je repose mes pastels...

La maison a fortement plu à la personne qui me l'avait commandée.
Parfois je regarde mon dessin, je reconnais la maison, d'autres fois elle ne me parle pas...
Peut-être est-ce la pudeur contenue qui a plu...
                                                           Il est vrai que je ne suis jamais rentré dans cette maison... 

Repost 0
Denis LE POULLENNEC - dans Réflexion
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 14:24

Virtuel: qui n'existe qu'à l'état de posssible ou qui demeure à l'état implicite....

Ces quelques mots en réponse amicale à une réflexion qui m'a été faite concernant mon blog et  un certain manque de cohésion entre mes différents articles...

J'ai ouvert cet espace, offre technologique, en vue d'explorer les nouvelles possibilités de communication. Artisan de ma propre vie, je m'y incris et m'expose en tant  qu'artiste peintre. J'y entre comme dans une conversation, à des moments divers de la journée, avec mes humeurs, mes envies et mes doutes.
La question posée est de savoir si je m'engage dans l'attente des personnes qui viennent visiter mon site. Le cheminement d'un artiste est complexe et les voies luxueuses que je vois parfois proposées me déroutent mensongèrement de la réalité de la vie.
J'avance donc au rythme de mes émotions et des fluctuations de l'affect.
Quelque part je remonte le cours de ma vie, par bribes pudiques non contrôlées devant l'urgence...
Que je m'y engage sans toutefois me perdre, y cherchant quelquechose ou quelqu'un qui me ressemble !...
Plaire n'est pas un but en soi; coexister par l'autre avec soi même est le quotidien de l'artiste... Pourquoi?... Faut-il en dire plus?
Modestement ceci me semble cohérent; la cohésion ne peut se faire sans vous!
Vous, à qui on ne peut prendre la main lorsque vous voulez dessinez...
Ce blog, c'est la mienne que je vous tends, pour faire simplement connaissance...



Vous dire que la personne qui m'a commandé ce tableau, s'est retournée, les yeux brouillé d'un intime crachin breton, en disant "c'est bien elle!" n'est  pour moi que gloriole et impudeur...
Vous dire ce qui m'a traversé en le réalisant?... Je réfléchis à la question... 

Repost 0
Denis LE POULLENNEC - dans Réflexion
commenter cet article

Bonjour...

  • : Le blog de Denis LE POULLENNEC
  • Le blog de Denis LE POULLENNEC
  • : Lieu de rencontre convivial pour échanger sur le thème de la peinture et des différentes techniques; possibilité de s'essayer à des petits jeux picturaux simples. Bonne promenade virtuelle !
  • Contact

Nombre de visiteurs

A ce jour 9820 visiteurs sont venus flâner sur ce site... 20383 pages vues...

Une pensée pour la semaine

""La force qui pousse en avant et vers le haut quand la voie est libre, est l'esprit abstrait".
KANDINSKY.

MES EXPOSITIONS :


la Courtilière

"Magies ardéchoises" Mars 1999 Brouains (50).
"Instants Pastels" Nov. 1999 Guingamp (22).
"Paysages Pastels" Déc. 1999 Saint-Brieuc (22).
"Paysages Pastels" Août 2000 Domfront (61).
"Voyages Pastels" Mai 2000 Mantilly (61).
"Voyages Pastels" Juin 2000 Le Teilleul (50).
"Voyages Pastels" Juillet-août 2000 St-Fraimbault .
"Artistes au fil de l'eau..." Sept. 2000 Port-Marly.
"Sculptures, poésies et pastels" Nov.2000 Mortain.
"Fenêtres ouvertes" Février 2001 Argentan (61).
"Fenêtres ouvertes" Avril 2001 Le Teilleul (50).
"Instants volés" Juil-sept. 2001 Brouains (50).
"Faim de couleurs" expo permanente St-Cyr (50).
"Une simple histoire" Juin 2002 Domfront (61).
"Fenêtres sur..." Mai 2002 Mantilly (61).
"Touche l'enfance de tes yeux" Mai 2003 Domfront .
"Bocage et Porugal" Octobre 2003 Passais (61).
"Expo permanente" été 2003 Domfront (61).
"Calques" déc. et Janv. 2005 Domfront (61).
"Exposition collective" Sept. 2005 Argentan (61).
"De mémoires" Octobre 2005 Domfront (61).
"Salon de l'Art" Mai 2006 Le Teilleul (50).
"De l'eau... De l'encre..." Avril 2008 Lanvollon (22).
"Pastels" Août 2008 Saint-Front  (61).
"Gouaches et pastels " Août 2008 St-Quay (22).

Cézanne nous dit...

3-Yxm025cB-Vue-Post-impressionnisme-peintre-Paul-Cezanne

 

"Le dessin et la couleur ne sont point distincts; au fur et à mesure que l'on peint on dessine; plus la couleur s'harmonise plus le dessin se précise. Quand la couleur est à sa richesse, la forme est à sa plénitude. Les contrastes et les rapports de tons, voilà le secret du dessin et du modelé"...

"Peindre c'est saisir une harmonie entre des rapports nombreux, c'est les transporter dans une gamme à soi en les développant dans une logique neuve et originale"...

"La lumière et l'ombre sont un rapport de couleurs; les deux accidents principaux diffèrent non par leur intensité générale, mais par leur sonorité propre"...

"L'ombre est une couleur comme la lumière, mais elle est moins brillante; lumière et ombre ne sont qu'un rapport de deux tons"...

"Il n'y a pas de ligne, il n'y a pas de modelé, il n'y a que des contrastes. Ces contrastes ne sont pas le noir et le blanc qui les donnent, c'est la sensation colorée"...

"Du rapport exact des tons résulte le modelé. Quand ils sont harmonieusement juxtaposés et qu'ils y sont tous, le tableau se modèle tout seul"...

over-blogons.ENSEMBLE

Le blog de Denis LE POULLENNEC
Parcours convivial dans le monde des expositions, des techniqhes picturales et  des jeux...
http://denislepoullennec.unblog.fr/
Interventions arts plastiques en milieu scolaire et associatif

Le blog de mom79
http://mom79.over-blog.fr/
Des dessins, des dessins de presse, des caricatures et des décors sur cartons...

stairway-to-rock

http://stairway-to-rock.over-blog.com/
un blog sur mes musiques préférées.

bibi-bararette
http://bibi-bazarette.over-blog.com/
Carnets... Rêver... Réaliser... Rêver...

stéphanie ledoux
http://stephanieledoux.canalblog.com/
Carnets de fabuleux voyages...

maisondeliza
http://maisondeliza.over-blog.fr/
La vie quotidienne au travers des vins, des arts de la table... Convivialité... 
Un blog où j'écris quelques histoires...